L’année nouvelle.

 

 

dsc_0011

Un 2016 qui s’en va pour un 2017, dans la logique d’un calendrier occidental.

Le temps d’un baiser sous le gui, le temps d’une gorgée de champagne peut-être, ou seulement le temps d’une nuit à l’autre.

Un livre, un film, un chant… si on fêtait chaque jour nouveau, ce serait une fête bien plus chaude en nous, bien plus intense dans le moment qui est.

Demain n’existe pas, l’année qui vient n’est que le jour qui vient.

Et tant que l’hiver n’aura pas revêtu sa parure de silence, profitons de l’instant comme un printemps renouvelé car ma photo est en couleur dans la beauté d’un hiver.

Je vous souhaite de la tendresse, de l’empathie, de l’amour dans chaque sourire donné, dans chaque sourire reçu.

Dans chaque soleil ou chaque étoile qui fait rêver, dans l’onde ou l’océan, sur les cimes ou les plaines, dans la forêt ou dans une foule, près de ceux qui vous tiennent la main, prenez soin de vous et de ceux qui vous aiment.

Tous mes vœux vous accompagnent.

 

 

 

Publicités

14 réflexions au sujet de « L’année nouvelle. »

  1. annemarieguillard

    Merci Polly pour ces bons vœux. Demain sera effectivement un nouveau jour, d’une aitre année, tout simplement !
    Je te souhaite également beaucoup de tendresse, et surtout, surtout, une bonne santé.
    Un espoir de paix dans notre triste monde.
    Bises et bon samedi

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. polly Auteur de l’article

      Oh! Si, Aza, tu as tant à partager, seulement pour l’instant il te faut du repos. Je te souhaite de retrouver tes chemins de traverse qui nous éblouissent par la sonorité que tu leur donnes.

      Aimé par 1 personne

      Répondre
  2. Quichottine

    Je vais souhaiter de continuer à pouvoir te lire au fil des jours… même si c’est un peu égoïste. 🙂

    Mais que ton année soit douce, que chaque jour t’apporte un plein panier de rencontres, de tendresse, de sourires…

    Je t’embrasse fort. Prends bien soin de toi.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. polly Auteur de l’article

      Je viens de t’envoyer une rencontre pour la fabrique. Merci pour tes vœux, la tendresse me semble être indispensable dans la brutalité environnante.
      Je t’embrasse très fort.

      J'aime

      Répondre
  3. abécé

    Sous un manteau de givre et une écharpe de brume, janvier s’habille de l’hiver naissant… la nature est belle !
    Que cette année soit chaleureuse et heureuse pour toi et les tiens !
    Je ne t’oublie pas, bises amicales.

    J'aime

    Répondre
    1. polly Auteur de l’article

      Moi non plus, je ne t’oublie pas Annick malgré ma présence si rare sur les blogs.
      Beaucoup de jours rimés pour toi et beaucoup de tendresse aussi.

      Bisous tout plein.

      J'aime

      Répondre

vos traces

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s