la mer est grise ce matin

 

 

A Bill

 

Comme les fleurs du jardin

La mer est grise ce matin

 

Une voix dans la nuit une musique douce et les mots vagabonds

L’aube alourdit l’instant

Les clefs sont sur la table

 

L’été a tout jeté

La musique douce les mots qui l’accompagnent et la voix éraillée

L’été lourd du passé si présent à l’oreille

L’été a tout jeté

L’automne et le printemps

L’hiver sonne déjà

 

Les chants glacent et réchauffent

Rien ne s’efface

Cœur fragile cœur brisé

Dans le « o » de l’oser

Et le « i » du désir

Un bouquet pour demain

Flâne dans un souvenir

Désormais hors saison

 

L’été a tout jeté et le matin est gris

Gris d’eau de brouillard

Les clefs sont sur la table

 

 

Sorry,

blind man

https://store.cdbaby.com/cd/billpastjohn

DSC_0139

 

 

 

 

 

Publicités

10 réflexions au sujet de « la mer est grise ce matin »

    1. polly Auteur de l’article

      C’est vrai qu’il y a beaucoup d’une amitié qui a sombré. C’est en écoutant ses chansons que je me suis dit, j’ai oublié quelque chose! J’ai oublié d’écrire, d’écrire vraiment.
      Alors, c’est venu si spontanément… Merci pour ton commentaire.

      Aimé par 1 personne

      Répondre
  1. Azalaïs

    Je suis un peu comme Almanito, c’est un texte qui nous parle à tous quand on aborde le gris de l’hiver, je fais tout pour ne pas y penser et pourtant, il est là qui me guette et je me dis , tu as encore tant de choses à faire , à vivre. Rien ne s’efface non et le désir est toujours là.
    Je t’embrasse

    J'aime

    Répondre
    1. polly Auteur de l’article

      Oui, on est en phase. On regarde un peu derrière parfois et on sait que c’est terminé pour toujours. Je ne sais plus qui a écrit qu’on meurt deux fois, la deuxième fois c’est quand plus personne ne vit pour se souvenir de nous.
      Il reste encore ce bout de chemin, il reste encore à écrire, à lire, à chanter, à peindre, à jardiner et surtout à aimer.
      Tendresse Aza.

      J'aime

      Répondre
  2. Quichottine

    Bill, la mer, ton poème.
    J’espère que l’été n’a pas tout jeté, que la mer apportera d’autres bonheurs.

    … et promis, mon article de demain était programmé. C’est curieux comme nos pensées peuvent parfois se répondre sans qu’on s’en rende compte.

    Bisous tendres, ma Polly. Je suis rentrée.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. polly Auteur de l’article

      La mer apporte toujours un bonheur, et même quand il n’y a pas la mer, on peut le voir surgir à l’orée de son cœur.

      Tu me rends curieuse pour demain…
      Aurions-nous pensé en même temps à Bill, ce poète qui se tait depuis trop longtemps.
      Cela m’étonne à peine.
      J’en connais une autre qui l’appelait le Van Gogh des mots qui doit aussi regretter sa désertion.
      Mille bisous ma Quichott’

      J'aime

      Répondre

vos traces

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s